Princesse2

Sauvetage de Princesse

Concrètement nous avons sauvé un patrimoine vivant promis à l’abattoir.

Ce patrimoine au féminin répond – quand elle en a envie – au joli nom de Princesse. 

Cet animal typique a été complice de la vie de la paysannerie française pendant des siècles. 

Aujourd’hui elle vit grâce à nous tous et aux bénéfices du premier Défilé de l’histoire de France qui a eu lieu au Casino de Royat,
avec lesquels nous avons pu la sortir d’un très mauvais pas…(pour 1000 euros).

Innocente ne comprenant pas le langage des hommes, seulement leur regard et l’intonation de leur voix, elle gambade dans le Puy-de-Dôme,
à 15 mn de Nonette chez sa nouvelle maîtresse, membre d’Héritage de France, qui a la capacité d’accueil pour assurer son existence.


Princesse dispose d’un pré de 2 hectares, en pente et semi-ombragé, planté d’un poirier et d’un pommier dont les fruits lui sont réservés,
d’un néflier qu’elle n’aime pas, et de deux cerisiers dont elle attrape toute seule les cerises ! L’herbe est verte et abondante,
et l’hiver de grosses balles de foin se succèdent dans son abri.
Elle adore aussi le pain très sec, les carottes, les pommes,  les pierres à sel spéciales chevaux,
et les mûres - dont elle raffole - mais qu’elle a du mal à attraper sans se griffer les naseaux !


Depuis cet été, un petit âne est venu lui tenir compagnie dans son champ.

Parce qu’elle est bien vivante elle nous portera toujours chance car elle est notre premier investissement inattendu et imprévu.
Quand elle ne sera plus là – le plus tard possible, elle a tout juste 17 ans et peut vivre jusqu’à 30 ans –
elle veillera sur nous avec cette force herculéenne qui est la sienne.

Nonette (63)